Le social selling toujours plus populaire pour développer son e-commerce

Le social selling e-commerce, également dénommé vente sociale en ligne, désigne une démarche faisant recours aux réseaux sociaux pour réussir dans le processus de vente. Le but est de générer des leads. C’est devenu le modèle de vente le plus prisé et le plus approprié dans le commerce de la nouvelle génération. Comment peut-il aboutir à cette fin ?

Les avantages de développer son e-commerce via le social selling

Contrairement aux modèles de vente classique réalisés par mail ou par cold calling, le social selling e-commerce se montre plus efficace, plus efficient, plus rapide et plus fiable. La vente sociale permet de cibler de manière précise les prospects des représentants commerciaux. Elle favorise l’instauration d’un meilleur rapport entre le vendeur et l’acheteur en plus de créer un climat de confiance via le recours a différents réseaux sociaux effectifs et efficients. Ainsi, il devient plus facile de trouver de nouveaux clients qui sont de la nouvelle génération. Vous pourrez aussi profiter d’une séance de partage d’expérience ou de relation commune avec les acheteurs. Il est possible de mieux comprendre l’organigramme décisionnel de l’entreprise, de se positionner en tant qu’expert ou modèle de référence commerciale…

Les composants essentiels du social selling

Pour la bonne marche du social selling, plusieurs composants essentiels doivent travailler ensemble. En premier lieu, l’employee advocacy est une approche qui consiste à répandre une image et des messages optimistes à travers des systèmes de motivation ou des logiciels tiers. En second lieu, la gestion de l’e-réputation permet de mieux se positionner en tant que meilleure référence et/ou source d’information fiable et effective. Ce composant vise à promouvoir un profil engageant qui peut influencer et motiver, de manière optimiste, la mise en relation. En troisième lieu, la prospection développe le réseau personnel pour orienter un cadre conversationnel et professionnel. Ce dernier requiert l’utilisation du moteur de recherche pour identifier les contacts-influenceurs-prospects potentiels et les mettre en relation. En dernier lieu, le social CRM enrichit les outils de la gestion relation client ainsi que les informations relatives aux réseaux sociaux…

Conseils pour faire développer son e-commerce via le social selling

Le social selling e-commerce fait appel à différents types de réseaux sociaux (Facebook, Linkedln, SlideShare, Twitter, etc.) ainsi qu’à des méthodes comme l’Inbound Marketing. Techniquement, cela consiste à identifier les prospects, à diffuser les informations qualifiées, à recommander les tiers. Il est aussi possible de faire une mise en relation, de faire appel à l’intelligence économique et de procéder à la veille concurrence… Puis, il faut comprendre la relation entre les profils acheteur-vendeur pour pouvoir évaluer le succès des affaires commerciales. Aussi, vous pouvez également investir dans l’acquisition du meilleur logiciel autour de la vente sociale. Ce dernier peut utiliser les bases de données des réseaux sociaux pour mieux comprendre les potentiels de vente.

Quitter la version mobile